Les mensonges blancs en gestion du temps

20 juin 2016

|

Performance humaine

Partager

Dans le monde de la gestion du temps, nous acceptons parfois des vérités qui ne le sont pas tout à fait.  Nous y croyons, cependant, elles nous font perdre du temps. Ceux qui nous disent ces mensonges blancs ne sont pas nécessairement des menteurs ou des mauvaises personnes parce que vous et moi en faisons aussi parti.20

Voici quelques exemples :

 « Ça prendra juste une minute. » Avez-vous déjà entendu quelqu’un vous dire cette phrase? Est-ce que cela prend qu’une seule minute? Rarement!

La prochaine fois que quelqu’un vous dit « Je peux te parler une minute? » Dites-lui: « Je te donne 5 minutes et après je dois t’arrêter, vas-y je t’écoute. » Accordez-lui toute votre attention et après 5 minutes, levez-vous.

« J’en ai besoin le plus rapidement possible. » Non, c’est faux. Vous en avez besoin pour une date précise parce que vous allez faire quelque chose avec ce que vous me demandez.

Soyez spécifique. Dites à la personne pour quel moment vous en avez besoin. Vous et moi avons probablement deux dates différentes en tête lorsqu’on pense au terme « le plus rapidement possible ».

« J’en ai besoin maintenant » Permettez-moi d’en douter. Dans ce monde d’instantanéité, nous avons tous un sentiment d’urgence artificiel de maintenant ou encore pire de… pour hier!

Ne vous laissez pas prendre dans le tourbillon d’urgence des autres.
Dites : « Je ne suis pas certaine de pouvoir le faire immédiatement. Est-ce que mercredi te convient ? ».  Donnez-vous une échéance raisonnable pour vous permettre de le faire. Si la personne rejette cette alternative, donnez-lui 2 autres échéances. Pourquoi? Parce que c’est peut-être un mensonge blanc.

N’oubliez pas : Ne laissez pas votre manque d’organisation devenir leur urgence. Quelle phrase puissante! Il faut se la répéter souvent et surtout avant d’arriver en coup de vent dans le bureau de notre collègue pour lui demander … « As-tu une minute? »